• LiveWire : quand Harley Davidson passe à l’électrique

    A partir du 6 novembre s’ouvrira l’EICMA 2018, le salon de la moto à Milan. C’est dans ce cadre que le fabricant américain de motos grosses cylindrées Harley Davidson dévoilera sa première moto électrique, baptisée « LiveWire« . Si, sur l’aspect formel, on retrouve bien l’ADN de la marque, le virage électrique semble bien loin de l’image que l’on se fait du constructeur. Signe que les véhicules propres sont bien au cœur des stratégies de tous les fabricants.

    LiveWire est donc la première moto électrique dévoilée par le géant américain. Le développement de ce modèle a débuté il y a quatre ans, et il s’agit de la première moto sans embrayage avec un système twist and go que le fabricant de motos mettra sur le marché. Disponible à la vente à partir de 2019, les livraisons ne devraient cependant débuter qu’en 2022. Dans le cadre de la stratégie de croissance du constructeur, d’autres modèles électriques devraient voir le jour dans les années à venir. Lorsque l’on évoque Harley Davidson, les premières images qui nous viennent à l’esprit sont la route 66, l’essence et les vestes de cuir, pourtant le fabricant s’engage lui aussi progressivement dans la création véhicules à zéro émission…

    Si pour l’heure les spécifications techniques n’ont pas été dévoilée, vous pouvez dès maintenant vous forger un avis sur le plan visuel, que nous laissons à votre appréciation.

    Photographies : © Harley Davidson

    Pour découvrir plus d’actualités d’Harley Davidson, visitez son site internet.

    Sur le même thème, retrouvez plus de projets en visitant notre rubrique automobiles et transports.

    https://www.eicma.it/

    https://www.harley-davidson.com/fr/fr/index.html

    LiveWire, quand Harley Davidson passe à l’électrique

    A partir du 6 novembre s’ouvrira l’EICMA 2018, le salon de la moto à Milan. C’est dans ce cadre que le fabricant américain de motos grosses cylindrées Harley Davidson dévoilera sa première moto électrique, baptisée LiveWire. Si sur l’aspect formel, on retrouve bien l’ADN de la marque, le virage électrique semble bien loin de l’image que l’on se fait de la marque, signe que les véhicules propres sont bien au cœur des stratégies de tous les fabricants.

    LiveWire est donc la première moto électrique dévoilée par le géant américain. Le développement de ce modèle a débuté il y a quatre ans, et il s’agit de la première moto sans embrayage avec un système twist and go que le fabricant de motos mettra sur le marché.

    Disponible à la vente à partir de 2019, les livraisons ne devraient cependant débuter qu’en 2022.

    Dans le cadre de la stratégie de croissance du constructeur, d’autres modèles électriques devraient voir le jour dans les années à venir. Lorsque l’on évoque Harley Davidson, les premières images qui nous viennent à l’esprit sont la route 66, l’essence et les vestes de cuir, portant le fabricant s’engage lui aussi progressivement dans la création véhicules à zéro émission…

    Si pour l’heure les spécifications techniques n’ont pas été dévoilée, vous pouvez dès maintenant vous forger un avis sur le plan visuel, que nous laissons à votre appréciation.

    Photographies : © Harley Davidson

    Pour découvrir plus d’actualité de Harley Davidson, visitez son site internet.

    Sur le même thème, retrouvez plus de projets en visitant notre rubrique automobiles et transports.

    http://www.larevuedudesign.com/category/actus/automobile-et-transport/

    LiveWire, EICMA 2018, salon de la moto à Milan, Harley Davidson, moto électrique


    Laisser un commentaire