• Light Rider, première moto imprimée en 3d

    Que ce passe-t-il lorsque l’on demande à des ingénieurs aéronautiques de designer et de développer une moto ? C’est ce qu’a réalisé la société AP Works, une filiale d’Airbus. Avec son châssis imprimé en 3d et s’inspirant de la nature et visant à optimiser sa structure, la Light Rider ne manque pas d’atouts et innove.

    Tout d’abord, avec ses 35 kilos, cette moto est probablement la plus légère du monde, notamment grâce aux matériaux qui composent son châssis, créé à partir de milliers de fines couches de poudre métallique. Propulsée par une motorisation totalement électrique de 6kW, elle atteint des performances impressionnantes en raison de son rapport poids/puissance équivalent à celui d’une supercar. Sa vitesse de pointe n’est que de 80 Km/h, mais son accélération lui permet de passer de 0 à 45 km/h en 3 secondes ! Particulièrement réussi, le châssis de cette moto est ajouré dans des formes organiques qui, en plus d’être très réussies esthétiquement, favorisent l’aérodynamisme de ce moyen de transport hors norme.

    « With the Light Rider we at APWorks demonstrate our vision of future urban mobility », says engineer Stefanus Stahl. « We have used our know how of optimization and manufacturing, to create means of transportation, that match our expectations », explains APWorks’s Niels Grafen: Exceptionally strong, impressivly lightweight and of the highest quality.



    Encore une nouvelle preuve des applications de l’impression 3d dans le design, surtout lorsque tout est optimisé par des ingénieurs aéronautiques.

    Source

    Sur le même thème, retrouvez plus de projets en visitant notre catégorie automobile et transport.


    Laisser un commentaire