• S-1500 une assise fabriquée à partir de filets de pêche abandonnés

    Snøhetta, le cabinet d’architecture et de design norvégien vient de dévoiler un projet particulièrement enthousiasmant. Soucieux de développer une économie circulaire, ils utilisent des résidus de plastique recyclé et d’acier provenant des industries piscicoles pour fabriquer leur chaise « S-1500″. Dévoilée durant la Stockholm Design Week, elle se compose d’une structure de métal sur laquelle vient se glisser son assise et son dossier de plastique.

    Un projet de création mené en collaboration avec le fabricant de mobilier Nordic Comfort Products (NCP) et des entreprises de pisciculture du nord de la Norvège. Le plastique recyclé apparaît ici très texturé et dans une teinte vert foncée, ce qui lui confère une certaine élégance, rappelant presque le marbre. Pour cela, les designers ont opté pour la technique de moulage par injection. Snøhetta espère avec ce projet que la revalorisation des déchets plastiques des entreprises locales contribuera non seulement à la mise en place d’une économie circulaire, mais encouragera également les consommateurs à considérer ces rebuts comme une ressource précieuse plutôt que comme des déchets.

    Au niveau de la structure, les architectes se sont inspirés de la chaise R-48 du designer moderniste norvégien Bendt Winge, créée à la fin des années 1960.

    Pour découvrir plus de travaux de Snøhetta, visitez son site internet.

    Sur le même thème, retrouvez plus de projets en visitant notre rubrique développement durable.


    Laisser un commentaire