• Objets artificiels : La série Nosemono

    Présentée durant le Salon du meuble de Milan 2022, la série Nosemono est le fruit de la créativité des designers du studio Shinkogeisha, basé à Kyoto. L’approche est à contre-pied du processus de design industriel habituel puisque les 3 designers se base sur un élément naturel, ici la pierre, pour venir y ajouter des pièces manufacturées. Généralement, la conception de produits se traduit par le façonnage de matériaux pour répondre à une problématique. Ici, la manière de faire s’inverse.

    Le matériau naturel est laissé à l’état brut, avec ses imperfections, puis est scanné en 3D. Cette modélisation permet ensuite au trio de designers Hiroshi Mitachi, Ryo Kosaka et Mariko Asakura de fabriquer des pièces manufacturées qui vont venir s’ajouter à la manière d’un puzzle. Luminaires, dérouleurs de scotch ou vases, l’objectif est ici de créer des objets fonctionnels tout en développant une philosophie respectueuse de la nature. Comme s’ils étaient des parasites, les ajouts artificiels viennent s’imbriquer à la surface de la pierre.

    Une approche très poétique du design qui est revendiquée par le studio Shinkogeisha. Ce dernier entend proposer des passerelles entre le numérique et l’analogique en expérimentant à la manière d’artisans.

    Pour découvrir plus de travaux de Shinkogeisha, visitez son site internet.

    Sur le même thème, retrouvez plus de projets en visitant notre rubrique objets et accessoires.


    Laisser un commentaire