• L’Atelier Pfister

    L’Atelier Pfister est une initiative de la marque suisse Pfister, fabriquant de meuble depuis plus de 125 ans, et leader sur le marché Helvète. Il y a environ un an, l’entreprise, désireuse de se renouveler et de toucher un public plus large, propose au designer Alfredo Häberli de coordonner la création d’une collection entièrement nouvelle, contemporaine, faisant appel aux talents des jeunes designers suisses. L’Atelier Pfister était né. Les premiers produits, une soixantaine au total, étaient présentés pour la premières fois il y a quelques jours.

    Au total, ce sont treize designers ou collectifs qui ont été sélectionnés par Alfredo Häberli et invités à travailler sur le projet: Nicolas le Moigne, Adrien Rovero, Lela Scherrer, Atelier Oï, Andreas Bechtiger, Jörg Boner, Moritz Schmid, Stauffacherbenz, Sibylle Stoekli, Stéphane Dafflon, Frédéric Dedelley, Fulguro et Synthesis Design.

    La marque, habituée à une offre de meubles nettement plus « traditionnels », renouvelle ici totalement son approche, qui abouti à la création de cette nouvelle marque « Atelier ». Très ancrée en Suisse, elle a par ailleurs décidé de favoriser une production locale et de qualité.

    « La nouvelle marque symbolise la créativité contemporaine, pour son originalité, mais aussi pour nos valeurs les plus profondes: qualité et tradition ».
    (Meinrad Fleischmann, CEO de Pfister Meubles SA).

    Au total, ce sont treize designers ou collectifs qui ont été sélectionnés par Alfredo Häberli et invités à travailler sur le projet: Nicolas le Moigne, Adrien Rovero, Lela Scherrer, Atelier Oï, Andreas Bechtiger, Jörg Boner, Moritz Schmid, Stauffacherbenz, Sibylle Stoekli, Stéphane Dafflon, Frédéric Dedelley, Fulguro et Synthesis Design.

    Quelques images:


    Canapé Ile Saint-Pierre et table basse Gibliz par l’Atelier Oï, tapis Altreu par Lela Scherrer, lampadaire Lavin par Jörg Boner, tabouret Orbe par Moritz Schmid.


    Fauteuils Eclépens et tabouret Pomy par Adrien Rovero.


    Chaise Weesen par Andreas Bechtiger, lampadaire Le Landeron par l’Atelier Oï, tables d’appoint La Tour de Peilz par Sibylle Stoekli.


    Armoires Aris par Moritz Schmid.


    Chaise Eriz par Moritz Schmid, portemanteaux Carignan par Frédéric Dedelley et Ligerz par Moritz Schmid.


    Cintres et portemanteaux de la série Prèles par l’Atelier Oï, tables basses gigognes Pompales par Adrien Rovero.


    Fauteuil Andermatt par Jörg Boner, table Meilen par Stauffacherbenz, suspension Lavin par Jörg Boner.


    Sideboard Meyrin et table Le Locle par Nicolas Le Moigne, table d’appoint Gibliz et chaise Eriz par Moritz Schmid, lampe de table Lavin par Jörg Boner.


    Chaise Eriz et table Forst par Moritz Schmid, vaisselle tendance La Joux par Fulguro.


    Tapis Grod par Lela Scherrer, lit Ftan par Jörg Boner, armoire Diesse par l’Atelier Oï, valet de nuit Quarten par Andreas Bechtiger, fauteuil Fahy par Nicolas Le Moigne.


    Lounge chair Les Mossettes par Frédéric Dedelley, tapis Font par Stéphane Dafflon, lit Broc par Fulguro.

    Photos © Atelier Pfister.

    www.atelierpfister.ch


    13 commentaires

    1. Prof Z dit:

      Je suis toujours étonné par les suisses dans plusieurs domaines liés au design… Nous avons beaucoup de leçons à y prendre alors que nous voulons souvent en donner au monde avec notre prétention de l’excellence française.
      Je n’étonne que 25% des élèves de l’Ecal de Lausanne soient français et que le canton de Vaud ait financé leur expo au dernier designers days à Paris…

    2. La Revue du Design dit:

      Tout à fait d’accord avec vous…
      Imaginons la même chose transposée en France: une entreprise leader de son domaine qui fait appel aux 10-15 jeunes designers ou collectifs montants pour leur proposer la création d’une collection complète d’une centaine de pièces…

    3. Unfaire dit:

      Encore une private party entre Ecaliens où bien entendu les femmes ne seront jamais invitées…

    4. La Revue du Design dit:

      Très bonne remarque Unfaire: les femmes ne sont pas tellement représentées dans cette sélection de jeunes designers suisses…

    5. jose dit:

      this might be a more direct link for the end of your story:

      http://www.atelierpfister.ch

      Google translate: « ce pourrait être une URL plus directe pour la fin de votre histoire »

      merci!

    6. La Revue du Design dit:

      I agree, and I put immediately the link in the article
      Thx Jose

    7. Prof Z dit:

      @Unfaire
      Il y avait une designer femme exposée à l’expo de l’Ecal du designers days Paris… de petits animaux en mousse de Bertille Laguet mais pas de meuble fait par une designer femme.

    8. La Revue du Design dit:

      A voir: quelques très bonnes petites séquences vidéos présentant les designers et leurs produits sont accessibles sur la page facebook de l’atelier Pfister :

      http://www.facebook.com/atelierpfister

      (notamment celle de Moritz Schmid:
      http://www.facebook.com/video/video.php?v=421452571770&ref=mf

      et celle de Nicolas Lemoigne:
      http://www.facebook.com/video/video.php?v=417454486770&ref=mf)

    9. Prof Z dit:

      La video fait de plus en plus parti des outils d’info et de promotion des innovations en design…pas toujours lisibles à l’image fixe.
      C’est une excellente suggestion à faire pour les projets financés par le VIA… et pour les design au banc co produits par le VIA et le Centre Pompidou avec des commentaires sans images…

    10. bertille dit:

      Etant à l’Ecal (suisse) et ayant exposé aux designer’s days, je voulais juste ajouter qu’il y a beaucoup de femmes qui font du mobilier dans notre école (moi compris) mais que ce n’est pas forcément ce qui est mis en valeur lors des expositions…

    11. La Revue du Design dit:

      Bonjour Bertille,
      Heureux d’avoir quelques nouvelles de Suisse.
      Nous ne doutons pas, pour connaitre les travaux de certaines de vos compatriotes, de la qualité du design suisse « féminin ». Et l’on peut effectivement regretter que l’Atelier Pfister n’ait pas davantage mis en valeur leur travail.
      Reconnaissons cependant que le choix des studios qui a été opéré, s’il est effectivement assez masculin, ne manque assurément pas de qualité…

    12. Prof Z dit:

      La Suisse a une influence de plus en plus grande cf DMY berlin et designers days Paris.
      Le jury international de Biennale du Design INTERIEUR 2010, qui aura lieu en octobre, s’est réuni le lundi 30 août pour répartir les prix et partager son avis critique sur les créations. Le jury est composé de designers et de capitaines d’industrie : Giulio Cappellini (IT), Nipa Doshi (IND), Marcus Fairs (UK), et Lowie Vermeersch (BE)… et Pierre Keller (CH) Directeur de l’Ecal. Et aucun français, ce qui peut poser question…

    13. Prof Z dit:

      Mon name dropping via les alertes google fonctionne à merveille. Voir le projet de Bertille Laguet et de ses camarades ( je ne sais si on dit cela en Suisse) dans Abitare relatant l’expo à Berlin

      http://www.abitare.it/events/ecal-design-in-berlin/

    Laisser un commentaire